Menu
Language
DE EN FR
burckhardtpartner

Loisirs & culture

Concours nouvel Océanium Bâle

Un aquarium géant au cœr de la ville 
Le zoo de Bâle, qui s’inscrit dans le tissu urbain, est considéré comme un parc tant par les Bâlois que par les visiteurs. Le réaménagement du Nachtigallenwäldeli et la construction de l’Océanium dans le quartier de la Heuwaage tendent à renforcer l’intégration du zoo et de son parc dans le centre-ville, créant ainsi un espace de vie et de loisirs attrayant. Le projet de l’Océanium respecte l’échelle des bâtiments voisins, parmi lesquels figurent la piscine couverte du Rialto, la Markthalle ainsi que les bâtiments de grande taille du City Ring. En raison de son volume imposant et de sa position marquante, cette construction attractive visible de loin enrichit le tissu urbain. La toiture et la façade sont traitées de manière homogène tant sur le plan du matériau que de l’expression formelle, avec la mise en œuvre de béton apparent coulé dans un coffrage horizontal décalé de finition grossière et doté d’inclusions de type sédimentaire. Le bâtiment, caractérisé par une expression archaïque, est percé d’ouvertures et d’anfractuosités de tailles variées, qui permettent d’identifier depuis l’extérieur les principaux secteurs thématiques. Les découpes arrondies percées dans le volume sont partiellement végétalisées et abritent les oiseaux et divers animaux de petite taille. 

De l'Océanium au centre ville 
Dans la zone d’accès largement ouverte, traitée comme une coupole, le visiteur de l’OCEANIUM perçoit le poids gigantesque de l’eau qui le surplombe. A cet endroit déjà s’affichent toutes les fonctions principales du bâtiment. Tandis qu’une rampe descend vers le foyer et les ascenseurs, des circulations et des escaliers conduisent au bar, à l’exposition temporaire et à la boutique du musée. Tous les secteurs sont directement accessibles depuis la zone d’entrée à pied, en fauteuil roulant ou avec une voiture d’enfants. Cette zone publique est protégée contre les intempéries mais demeure un espace extérieur, fermé la nuit par une grille. 

Un voyage autour du monde 
Dans le cadre d’un voyage imaginaire autour du monde, le visiteur découvre avec enchantement les biotopes qu’occupent les animaux marins. Les temps forts scénographiques de ce parcours sont incarnés par les quatre groupes d’aquariums, que l’on découvre depuis les grandes salles d’exposition contiguës.  

1) La banquise  
2) La forêt des laminaires  
3) Le grand bleu  
4) Mangroves et coraux 

Maître d'ouvrage
Zoo Basel

Période
2012

Collaboration
HHF Architects